Comment obtenir un prêt étudiant ?

Finance

Si vous êtes un étudiant et que vous avez besoin d’un prêt, par où commencer ? Comment savoir si vous êtes admissible à un prêt, et combien pouvez-vous emprunter ? Et quelles sont les options de remboursement ?

Dans cet article, nous vous expliquons la procédure à suivre pour obtenir un prêt étudiant. Nous répondrons également à certaines questions courantes sur les prêts étudiants.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Un prêt étudiant est, par définition, destiné à financer les études d’un étudiant. Ce mode de financement offre à l’emprunteur la possibilité de différer le remboursement, ce qui n’est pas possible avec un prêt à la consommation classique.

L’étudiant peut ainsi commencer à rembourser ses mensualités à la fin de ses études.

Le prêt étudiant présente également un taux d’intérêt plus faible. C’est un avantage non négligeable par rapport à un financement traditionnel.

Il est important de noter que le montant accordé varie en fonction de vos revenus et/ou d’une garantie.

Le montant maximum pouvant être emprunté se situe généralement entre 1 000 et 45 000 euros. Il est possible d’étaler le remboursement sur une période allant de 2 à 10 ans. La durée légale minimale pour ce type de prêt est de 2 ans.

Comment fonctionne un prêt étudiant ?

Un prêt étudiant peut être utilisé pour les frais de scolarité et les frais d’études, mais aussi pour les dépenses courantes, les voyages à l’étranger ou l’achat de matériel.

  • Vous pouvez financer votre prêt étudiant avec un prêt étudiant
  • Frais de scolarité et d’inscription
  • Frais de subsistance (loyer, factures d’énergie et nourriture, etc.)
  • Séjours à l’étranger
  • Achat de matériel (ordinateurs, voitures, etc.).

Le prêt étudiant s’adapte à la situation financière des étudiants et leur permet d’emprunter à des taux intéressants, généralement compris entre 0 et 2 %. Ces taux peuvent varier fortement en fonction de l’établissement. Il est bon de comparer les taux des prêts étudiants avant de s’engager.

Un prêt étudiant peut être remboursé en une seule fois ou par étapes, selon les besoins financiers de l’étudiant.

Il est également possible de différer le remboursement et de ne le commencer que lorsque l’étudiant a un emploi stable.

Conditions d’obtention d’un prêt étudiant

Il est préférable de savoir que les prêts étudiants ne sont pas disponibles dans tous les établissements. Il est donc nécessaire :

  • D’être majeur
  • D’être âgé de moins de 30 ans. Les banques peuvent fixer la limite d’âge différemment. Certaines banques peuvent la fixer à 25 ans ou 28 ans.
  • Être étudiant, c’est être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur et pouvoir le justifier.
  • Un garant est nécessaire. Un garant est une garantie pour les banques.

Comment simuler un prêt étudiant ?

Il est possible de simuler en ligne les mensualités d’un prêt étudiant. De nombreuses banques proposent un simulateur qui détaille les conditions d’octroi (par exemple, le montant maximal du prêt).

Ce prêt étant très spécifique, il est important de discuter de votre demande avec un conseiller bancaire. Pour déterminer le montant et les mensualités d’un prêt étudiant, il est important de prendre en compte l’établissement choisi, la durée de remboursement et les besoins financiers de l’étudiant.

Comment obtenir les meilleurs prêts étudiants ?

Les conditions et les montants des prêts sont déterminés par les banques.

  • la période de remboursement,
  • le montant accordé
  • les garanties exigées,
  • Le taux d’intérêt proposé
  • Tarification d’une éventuelle assurance-crédit

Il est important de comparer au moins trois offres différentes, afin d’obtenir le meilleur prêt étudiant. L’emprunteur et ses parents peuvent comparer tous les éléments, ainsi que la teg de crédit pour trouver la meilleure offre. Profitez de la concurrence !

Après la fin de vos études, un prêt étudiant peut être remboursé.

Il existe des options de remboursement spécifiques pour les prêts étudiants. Le remboursement des prêts étudiants ne commencera qu’à l’issue d’une période dite de « remboursement différé » (ou « délai de grâce »).

Ce différé permet à l’étudiant de ne pas payer son prêt tant qu’il n’a pas terminé ses études et trouvé un emploi stable. Cette période est égale à la durée des études de l’étudiant, avec un peu de flexibilité. Il en existe deux types : le différé partiel et le différé total.

Le sursis partiel permet à l’emprunteur de ne payer que les intérêts et les cotisations d’assurance.

Le sursis total permet à l’emprunteur de ne payer que l’assurance. L’emprunteur rembourse le montant total du crédit à la fin de ses études.

Cette deuxième option est plus attrayante, mais elle est aussi plus coûteuse. Pendant la période de différé, les intérêts dus chaque mois s’ajoutent au capital emprunté. Cela génère à son tour des intérêts.

La durée maximale du prêt est de neuf ans. Les banques limitent les périodes de différé à neuf ans.

Est-il possible d’obtenir un prêt étudiant sans garant ?

Oui, c’est possible. Toutefois, il y a certaines conditions. C’est l’objet des prêts étudiants garantis par l’État. Il s’agit d’un type de prêt dans lequel l’État garantit le prêt et qui est proposé par des banques partenaires de l’État.

Les prêts d’études garantis par l’État sont soumis à certaines conditions. Ils ne sont accessibles qu’aux étudiants âgés de moins de 28 ans, de nationalité française ou originaires d’un pays de l’EEE (Espace économique européen). Le montant maximal pouvant être emprunté est de 15 000 EUR pour une période minimale de 2 ans.